Comment rempoter une plante ?

Comment rempoter une plante sans savoir ce que c'est ?

Lorsque l’on prend la décision d’adopter un être vert, ont se pause inévitablement la question « Comment rempoter une plante ? » ce guide est la pour y répondre. Le rempotage est une action nécessaire au bon développement de votre plante, et sera un moment d’évasion dans votre quotidien.

Comment rempoter une plante, femme tenant une plante sans son pot

Le rempotage consiste à changer de pot une plante qui se sent à l’étroit dans son pot, ou qui se trouve dans un terreau qui ne lui apporte pas les nutriments nécessaires à son épanouissement. La majorité des plantes ont besoin d’être rempotées, et ce, pour diverses raisons.

Pourquoi faut-il rempoter ?

Les racines des végétaux s’allongent au rythme de leur croissance. Il faut alors rempoter sa plante pour laisser de la place aux racines et leur apporter la nourriture nécessaire à leur développement.

Comment rempoter une plante, personne tenant une grosse plante sans son pot

Quelques indices permettent de savoir quand une plante nécessite d’être rempotée :

  1. Les racines sortent du pot
  2. Les racines déforment le pot par manque de place
  3. L’arrosage devient trop fréquent et l’eau sort du pot sans que la plante n’ait le temps de la boire
  4. Le feuillage est trop imposant comparé à la taille du pot
  5. Les nouvelles feuilles sont plus petites que les anciennes
  6. Le terreau est lessivé
  7. Le substrat est non adapté
  8. La plante a été achetée en jardinerie
Comment rempoter une plante, personne tenant 2 plantes sans leur pot

Comment rempoter une plante, à quelle période ?

Le moment le plus approprié est au printemps, mi-mars. A cette période, la plante sort de son état de dormance pour passer à l’état de croissance. Elle sera plus résistante à ce changement brutal, et le rempotage lui permettra de s’épanouir au printemps.

Quel matériel dois-je utiliser ?

  1. Un pot
  2. Une griffe
  3. Une pelle
  4. Des gants pour se protéger des piquants
  5. Du terreau, et les différents éléments à y ajouter en fonction des besoins de la plante (fibre de coco, perlite, écorces de pin, sphaigne, sable de rivière, etc..)
  6. Des billes d’argiles, des tessons de pot en terre cuite, ou autres
  7. Un bac ou des journaux pour protéger la table
Plantes sans pot allongé sur une table ou il y a des pots en terre cuite vide

Comment rempoter une plante, sans choisir et préparer son pot ?

Pour que la plante ne se sente pas perdue dans son nouveau pot, choisissez un pot de 2 à 4 cm de diamètre plus large que le pot initial.

Veillez à toujours rempoter votre plante dans un pot troué, pour éviter que l’eau ne stagne lors de l’arrosage et ne fasse moisir les racines.

Certaines plantes se sentent mieux dans certains type de pots. Les cactus et succulentes préfèreront les pots en terre cuite. Humidifiez-le avant le rempotage. Les plantes vertes tendent à préférer les pots en plastiques. Pensez à le nettoyer avant de rempoter. 

Certains pots sont dotés d’énormes trous pour le drainage. Ces trous doivent être partiellement bouchés pour éviter que la terre ne s’y échappe. Vous pourrez alors glisser dans le fond du pot des tessons de pots en terre cuite cassés, des tessons de bouteilles de verre, des morceaux de grillages, etc…

Photo du dessus de plusieurs plantes au soleil

Comment dépoter sa plante ?

Il faut essayer de ne pas abimer ni les feuilles ni les racines. Pour ce faire, il y a plusieurs méthodes.

  • Pour les pot en plastique, pressez les côtés afin de casser la motte puis tapez sur le fond du pot en retournant la plante pour l’extraire.
  • Pour les pots en terre cuite, tapez sur le fond du pot ou grattez la terre pour l’extraire. Si la plante ne sort pas, il faudra malheureusement le casser. 
Si la plante ne veut pas sortir de son pot, laissez-la tremper dans un sceau d’eau pour ramollir le terreau.
Comment rempoter une plante, plantes qui vient d'être retirer de son pot

Comment rempoter une plante chez soi ?

Une fois la plante dépotée, vous pourrez constater l’état de ses racines. Si elles sont blanches et vigoureuses c’est bon signe ! Il est normal de voir une forme de chignon créée par les racines, c’est la preuve qu’elle avait besoin d’être rempotée. Toutefois, il est nécessaire de démêler les racines pour qu’elles puissent se développer au mieux dans leur nouveau pot.

  1. Placez, si besoin, une couche de drainage dans le fond du pot à l’aide d’une poignée de billes d’argiles.
  2. Ajoutez ensuite quelques centimètres de substrat.
  3. Placez votre plante dans le fond du pot en prenant soin de répartir les racines équitablement le long des parois du pot. Il est normal que les racines aient tendance à tourner autour du pot, plutôt que se plonger dans le fond. 
  4. Il ne vous reste plus qu’à remplir le pot de votre substrat. Laissez 2 cm entre le haut de votre terreau et le sommet du pot, pour faciliter les arrosages.
Plante venant d'être rempoter

Clôturer un rempotage : tassez et arrosez !

Une fois la plante rempotée, appuyez doucement sur la terre et tapotez le pot sur la table afin de laisser la terre se tasser d’elle même.

Arrosez jusqu’à atteindre le haut du pot et laissez l’eau s’évacuer. Il faudra continuer à mettre de l’eau jusqu’à ce qu’elle s’évacue par les trous de drainage.

Ajoutez du terreau si l’eau a fait baisser le niveau du terreau.

Attendez un mois après un rempotage pour reprendre les apports d’engrais.

Maintenant vous savez comment rempoter une plante, il ne reste plus qu’à s’y mettre !

Une technique alternative : le surfaçage !

Le surfaçage consiste à gratter 4 à 8 cm de terreau sur le dessus de la plante, puis le remplacer par du terreau neuf. Cette technique est utilisée pour les grandes plantes trop compliquées à manipuler, et dont les pots dépasse les 40cm de diamètre.

Cette action est à faire tous les ans. afin de retirer le terreau épuisé. Elle permet d’apporter les nutriments nécessaires au bon développement de votre plante. 

Personne qui gratte le sol avec un mini rateau et une mini pelle

Laisser un commentaire

Sommaire

Restez alerte !

Bla-bla-bla, inscrivez-vous à notre newsletter...